La programmation du Festival de Jazz de Montréal

Début de l'événement: 

27 mai 2013 - 19:30
Catégories:

De toute évidence, la programmation en salle de cette 34e édition du Festival International de Jazz de Montréal, présenté depuis maintenant 4 ans par TD en collaboration avec Rio Tinto Alcan, met particulièrement en évidence les deux principales caractéristiques de l’événement : qualité et diversité ! Fous de jazz, amateurs de blues, adeptes de musique du monde ou simplement accros de musique sous toutes ses formes, chacun aura de quoi combler ses plus grands appétits musicaux. Qu’on préfère les concerts intimes ou les salles prestigieuses, qu’on aime profondément les monuments du jazz ou qu’on s’amourache des nouveaux venus d’ici et d’ailleurs, qu’on ait un faible pour les voix ou un instrument en particulier, on trouvera son bonheur maintes et maintes fois lors de cet intense et élégant marathon musical qui aura lieu du 28 juin au 7 juillet. Bref, chapeau aux programmateurs ! Les billets pour ces concerts seront mis en vente dès ce samedi 4 mai, à midi… sauf pour les abonnés de l’Infolettre Spectra qui pourront se les procurer dès demain 9 h et jusqu’à vendredi 18 h. On peut s’abonner gratuitement sur infolettrespectra.ca.

Soulignons que l’édition 2013 sera dédiée au grand pianiste et compositeur américain Dave Brubeck, disparu en décembre dernier, la veille de son 92e anniversaire, 6 mois après avoir donné son ultime concert, au Festival. M. Brubeck a été un fier partisan, défenseur et habitué de notre événement, qu’il a honoré de sa présence lors de 14 concerts entre 1981 et 2011, notamment avec l’Orchestre symphonique de Montréal et Angèle Dubeau et la Pietà, et lors du 30e du Festival, qui coïncidait avec le 50e anniversaire du mythique Time Out, premier album jazz à s’être vendu à plus d’un million d’exemplaires.

En pèlerinage sur la planète jazz

Le Festival fera en effet de Montréal une planète jazz pendant 10 jours, qu’il fera bon explorer au gré de nos envies et de nos goûts musicaux. De tout, pour tous, telle pourrait être la devise du Festival, et en voici la pointe de l’iceberg : les grands parmi les grands que sont les Aretha Franklin, Wayne Shorter, Chucho Valdés, George Benson, Oliver Jones ; les incontournables Wynton Marsalis, Joshua Redman, John Abercrombie, Ravi Coltrane, Bill Frisell Holly Cole et Boz Scaggs ; des groupes phares comme The Specials, Belle & Sebastian, The Cat Empire ; les sensations de l’heure Trombone Shorty, Caravan Palace, Serena Ryder et Nicolas Repac ; les talents émergents de la scène jazz Jason Moran, Thierry Maillard, Gwilym Simcock, Thomas Enhco, Phronesis et Gregory Porter ; les étoiles de la scène indie Austra, Leif Vollebekk, Mother Mother, Rhye, Thus:Owls, SUUNS, Woodkid, She & Him ; les ambassadeurs des rythmes d’ailleurs Vieux Farka Touré, Alpha Blondy, Xavier Rudd et Alex Cuba ; et, puisque le Festival a toujours eu à cœur la promotion du jazz et des voix d’ici, plusieurs des plus belles figures du genre, comme Alain Caron, Emilie-Claire Barlow, Vic Vogel, Julie Lamontagne, Elizabeth Shepherd, Michel Donato, Jaques Kuba Séguin, Sienna Dahlen, André Leroux, Yannick Rieu, Nikki Yanofsky, Joel Miller… Ceci sans oublier les programmes doubles ou les projets spéciaux des plus intrigants et excitants — Lyle Lovett et Chris Isaak, Dr. John & The Nite Trippers et Leon Russell, Champion et ses G-Strings avec I Musici, le doublé Katia et Marielle Labèque, et bien sûr la toujours ravissante série Invitation TD et ses deux triptyques orchestrés par, en début de Festival, Charles Lloyd et, plus tard, Vijay Iyer.

Pink Martini en concert d’ouverture

Avec la belle saison nous reviendra Pink Martini, l’éminent et suave orchestre multiculturel et polyglotte qui mixe avec tant de doigté swing, jazz, classique, pop et lounge en un cocktail musical sans pareil. Évoluant sous la houlette de l’attachant Thomas Lauderdale, le groupe abonné aux guichets fermés fréquente les salles du Festival depuis 2005. Sa dernière escale à la Salle Wilfrid-Pelletier, il y a deux ans, est déjà un lointain souvenir et c’est pourquoi ce rendez-vous estival annoncé ― qui sera l’occasion de découvrir un tout nouveau disque… et de retrouver l’élégante China Forbes ! — nous fait déjà trépigner d’impatience ! Le 28 juin à 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA (série Événements spéciaux TD). Présenté en collaboration avec CBC/Radio-Canada.

Soweto Gospel Choir : pour clore le Festival sur une note jubilatoire !

Réunissant une trentaine de membres, le Soweto Gospel Choir a vu le jour en Afrique du Sud il y a 11 ans. Apprécié pour son irrésistible répertoire au sein duquel cohabitent gospel, soul, reggae, pop et hymnes religieux, l’ensemble vocal a vu ses enregistrements récolter plusieurs distinctions à l’internationale — dont deux prix Grammy. Pour sa 1re escale au Festival, la chorale qui a collaboré avec Céline, Robert Plant et Bono nous offre un tour de chant à la fois poignant et jubilatoire. Le 6 juillet à 19 h (aussi à 15 h), Maison symphonique de Montréal (série Le Festival à la Maison symphonique). Présenté en collaboration avec CBC/Radio-Canada.

Pour la programmation complète visitez le : http://www.montrealjazzfest.com/programmation/concerts-jour.aspx?datesel...

--

Source: Festival International de Jazz de Montréal
Crédit photo: Autumn de wilde

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire