La programmation de la 18e édition du Mois Multi est dévoilée

Début de l'événement: 

02 février 2017 - 10:00

Les équipes des Productions Recto-Verso et du Mois Multi sont fières de lever enfin le voile sur l’intégralité de la programmation du 18e festival. Cette année, une cinquantaine d’artistes provenant de six pays participeront à cette grande célébration internationale d’arts multidisciplinaires et électroniques de Québec. Se déployant dans une douzaine de lieux du centre-ville, le programme mettra à l’honneur une multitude de propositions artistiques novatrices : œuvres immersives, participatives, interactives, cinétiques, robotiques, vidéographiques et sonores.

Édition mitoyenne du cycle amorcé en 2016 sur le réenchantement du monde, le Mois Multi 2017 est celui de tous les paradoxes. Opposant le réel à la fiction, le mouvement à l’immobilité, l’obscurité à la lumière, le domestique au sauvage, la grâce à la violence, la nature à la technologie, puis l’intime au social, les œuvres choisies par la commissaire Ariane Plante nous exhortent, au fil des périples fantastiques, à retrouver un sens au mot « collectivité ». Particulièrement inspirée par des concepts de quête, de trace et de transformation, j’ai imaginé une programmation qui évoque l’importance de se rassembler, de s’unir, d’être solidaires et complices, mais, surtout, qui rappelle la nécessité d’être et de faire ensemble, précise la commissaire.

La 18e édition du Mois Multi s’articulera autour de réflexions sur l’humain social et l’idée d’empreinte auxquelles de nombreux artistes de calibre international contribueront. Les festivités s’amorceront avec deux nouvelles créations : Herman Kolgen (QC) avec Impakt, une performance audiovisuelle et balistique qui questionne notre rapport de proximité avec les objets en opposant violence et magnificence ainsi que Le bureau de l’APA (QC) avec Entrez nous sommes ouverts, une performance où la manipulation de déclencheurs mène à une réflexion profonde sur l’émergence des idées, l’engagement et notre disposition à la transformation. Suivront ensuite Projet EVA (QC) avec son expérience participative Nous sommes les fils et les filles de l’électricité, où les participants sont guidés par des voix de synthèse, ABS(.)HUM (FR) et son concert cinématographique aux accents de « road trip » Immensity of the Territory Vol.3 et Laurent Bigot (FR) avec Le Petit Cirque (présenté en collaboration avec le Musée national des beaux-arts du Québec), à mi-chemin entre le théâtre d’objet et la performance sonore. En deuxième moitié du festival, le Mois Multi recevra le duo italien Quiet Ensemble (IT) qui présentera The Enlightenment, un concert électrique où se dévoile la musique cachée de la lumière pure, ainsi que le Collectif Dans Ta Tête (QC) avec Lapalissade, un spectacle participatif qui questionne avec humour le rôle du spectateur de théâtre. La commissaire a également réuni plusieurs autres artistes qui présenteront notamment de courtes performances aux formes éclectiques dans le cadre de soirées cabarets. Le Mois Multi se clôturera dans une ambiance survoltée avec Grease remix : rebrasser la brillantine (présenté en collaboration avec Antitube), une projection unique du film en formule karaoké.

En février, les festivaliers auront également la chance de visiter de nombreuses installations. Tout le mois, le hall de la Coopérative Méduse sera ainsi investi par 5RNP Étude humaine , de l’artiste d’origine française Patrick Tresset (GB), une installation où cinq robots réalisent le portrait des visiteurs. L’œuvre cinétique de Myriam Lambert (QC), Navire général, déploiera ses trois voiles blanches à la Maison de la littérature. Également, six installations dévoilées en novembre dernier prendront place dans la Coopérative Méduse. L’artiste allemande Karina Smigla-Bobinski (DE) avec ADA, une curieuse créature sphérique translucide gonflée à l’hélium que les spectateurs seront invités à apprivoiser. Quiet ensemble (IT) avec Orienta; è qui ora, che decido di fermarmi, une installation où s’opposent nature et technologie dans un dispositif qui trace en temps réel la trajectoire quotidienne de 25 escargots. Marswalkers, duo formé de Karl-Otto von Oertzen (CO) et d’Alexandre Berthier (QC), avec Noctiluca Scintillans, une installation photoluminescente fantasmagorique qui use d’illusions d’optique et de phénomènes de persistance rétinienne pour mettre nos perceptions visuelles en déroute. Marla Hlady (ON) avec sa toute nouvelle création Spincycle (présenté par Avatar), un ensemble de sculptures sonores cinétiques révélant un jeu d'interactions subtiles entre le dispositif, l'espace d'exposition et les visiteurs. Steve Bates (QC) avec Concertina (présenté en collaboration avec l’Œil de Poisson), une installation sonore radiophonique où un signal transmis par deux fils métalliques et les notes d’un petit accordéon composent une mystérieuse musique. Et enfin, Kelly Richardson (GB) avec son installation vidéographique Orion Tide (présenté en collaboration avec VU), qui crée, à partir de séquences photographiques, une scène apocalyptique envoûtante où s’entrecroisent réalité et fiction.

Comme le souligne le directeur des Productions Recto-Verso Gaëtan Gosselin : l’équipe du Mois Multi 2017 a construit son projet avec fierté, autour d’artistes et d’œuvres qui expriment clairement la montée en puissance des expressions artistiques désireuses d’interroger et de transformer le monde. L’art multidisciplinaire est le mutant insaisissable de la création artistique qui toujours nous rassemble et nous fait du bien.

Billetterie :

NOUVEAUTÉ! En grande primeur cette année, le Passeport du Parfait Festivalier donne accès à tous* les spectacles et performances du festival et permet de bénéficier d’une foule d’autres avantages!
Régulier : 90 $ / 30 ans et moins : 75 $
(taxes et frais de services inclus)

Le Passeport et les billets de spectacles du Mois Multi 2017 sont en vente sur lepointdevente.com. Le public pourra également se procurer des billets en personne ou par téléphone (418 524-7553, poste 3) à la billetterie du Mois Multi qui ouvrira du 2 au 26 février, les jours de spectacle à partir de 16 h, dans le Hall de Méduse (591, rue De Saint-Vallier Est). Notons que les billets du spectacle Le Petit Cirque sont en vente exclusivement à la billetterie du Musée national des beaux-arts du Québec (418 643-2150 / mnbaq.org).

Tous les détails de la programmation, des tarifs et des rabais offerts se trouvent au moismulti.org.
* Le spectacle Le Petit Cirque est exclu du Passeport.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire