La 6e édition du Festival Bach de Montréal (FBM)

Début de l'événement: 

01 décembre 2012 - 00:00
Catégories:

La 6e édition du Festival Bach de Montréal (FBM) se déroulera du 1er au 13 décembre prochains et accueillera des artistes de très grande renommée, dont le chef d’orchestre belge Philippe Herreweghe. Il s’agit de la première présence au Québec pour Herreweghe qui dirigera plus de 40 musiciens et chanteurs du légendaire et prestigieux Collegium Vocale Gent dans l’Oratorio de Noël de Johann Sebastian Bach. L’œuvre sera donnée dans son intégralité (6 cantates) deux fois, les mercredi 12 et jeudi 13 décembre à 19 h 30 à la Maison symphonique de Montréal. Les solistes: la soprano Dorothee Mields, le contre-ténor Damien Guillon, le ténor Thomas Hobbs et la basse Peter Kooij. Ces concerts sont présentés en coproduction avec l’Orchestre symphonique de Montréal.

Le Collegium Vocale Gent est l’un des ensembles musicaux les plus estimés au monde. Sous la direction de Philippe Herreweghe, le groupe a donné depuis 40 ans des milliers de concerts au quatre coin de la planète, et s'est construit une riche discographie de plus de 75 enregistrements, principalement édités par les labels Harmonia Mundi France et Virgin Classics. C’est un réel honneur d’accueillir pour la première fois au Québec des artistes aussi réputés.

Le FBM s’ouvrira avec l’ensemble italien La Risonanza, dirigé par l’organiste et claveciniste Fabio Bonizzoni (FBM 2011). Ils donneront deux concerts à la Salle Bourgie : le samedi 1er décembre à 19 h 30 dans un programme tout J.S. Bach avec, pour la 1e fois à Montréal, la soprano cubaine Yetzabel Arias Fernandez, puis le dimanche 2 décembre à 16 h avec des œuvres orchestrales et concertantes de Vivaldi, Handel et Telemann. Originaire de La Havanne et maintenant établie en Italie, Mme Fernandez chante régulièrement avec La Rizonanza un peu partout en Europe, et collabore avec des chefs de renom dont Jordi Savall. À souligner aussi, un récital donné par Fabio Bonizzoni le mardi 4 décembre à 19 h 30 à l’orgue Wilhelm de la Cathédrale Christ-Church.

Le lundi 3 décembre à 19 h 30, Salle Bourgie, l’Orchestre de chambre McGill et son chef Boris Brott donnent les quatre suites pour orchestre de J.S Bach. Le jeudi 6 décembre à 19 h 30 à l’Église de l’Immaculée-Conception, le Chœur du Studio de musique ancienne de Montréal et les musiciens d’I Musici de Montréal sous la direction de Christopher Jackson interprètent le Magnificat de J.S. Bach et la Berliner Messe d’Arvo Pärt.

Le lendemain, vendredi 7 décembre à 20 h à la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, le claveciniste Luc Beauséjour, la violoniste Christina Day Martinson, la gambiste Margaret Little et le flûtiste Grégoire Jeay nous tendent leur Offrande musicale, une des plus importantes œuvres du Cantor de Leipzig. Suivront trois concerts par Arion Orchestre Baroque, les vendredi 7 et samedi 8 décembre à 20 h et le dimanche 9 décembre à 14 h. Au programme, des œuvres de J.S. Bach et de ses fils Wilhelm Friedeman et Carl Philipp Emanuel. Le dimanche 9 17 h, le Theatre of Early Music et Daniel Taylor seront également en concert à Église Saint-Léon de Westmount; le programme sera annoncé plus tard.

Le samedi 8 décembre à 19 h 30 à L’Astral, le pianiste de jazz américain Steve Kuhn improvisera sur des œuvres de J.-S. Bach. Également au programme, les plus séduisants standards jazz du répertoire. Originaire de Brooklyn, cette autre légende du jazz a débuté par le piano classique sous la tutelle de la légendaire artiste russe Margaret Chaloff. Après des études à Harvard, le jeune virtuose déménage à New York et se joint à la formation originale du quartette de John Coltrane et, plus tard, au groupe de Stan Getz. Il nous revient à Montréal après un passage remarqué en 2010 au Festival international de jazz.

L’interprétation annuelle des Variations Goldberg est maintenant une tradition au FBM. C’est le claveciniste hollandais Léon Berben qui les donnera le lundi 10 décembre à 19 h 30 à la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours. Berben, qui aussi était le claveciniste du prestigieux Musica Antiqua Köln, donnera un master-class dont les détails seront annoncés ultérieurement. Le mardi 11 décembre à 20 h, toujours à Bon-Secours, le contre-ténor soudanais Magid El-Bushra, l’Ensemble Masques et le chef-claveciniste Olivier Fortin proposent une soirée Schütz, Buxtehude, Johannes Schenk, Johann Christoph et Johann Sebastian Bach. Magid El-Bushra a chanté récemment au Concertgebouw d’Amsterdam et au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. Il a aussi participé à L'Orfeo de Monteverdi avec Les Arts Florissants et William Christie au Teatro Real de Madrid. C’est aussi sa première présence à Montréal. Ajoutons finalement un récital Bach-Beethoven par le pianiste Serhiy Salov, grand lauréat du Concours musical international de Montréal 2004, le mercredi 5 décembre à 19 h 30 à la Chapelle historique du Bon-Pasteur et un concert-midi par quelques-uns des meilleurs jeunes organistes montréalais, le vendredi 7 décembre au Redpath Hall de McGill.

Les billets du FBM 2012 sont en vente. Visitez le www.festivalbachmontreal.com ou contactez le 514-843-3414

--

Source: Festival Bach de Montréal

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire