La 5ème édition annuelle de l'Internation'ART à Roberval avec Jocelyne Cazin

Début de l'événement: 

10 avril 2015 - 17:00
Catégories:
Internation'ART 2015
J'Ose déranger - Jocelyne Cazin
Jocelyne Cazin

L’Internation’ART, le seul évènement international dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean à combiner arts visuels et littérature lors de son inauguration, sera présenté du 7 avril au 3 juin 2015 à la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque, située au 829 boulevard Saint-Joseph à Roberval. Le vernissage aura lieu le vendredi 10 avril dès 17 heures en présence de certains artistes. Jocelyne Cazin sera l’auteure-conférencière invitée et viendra présenter son livre « J’ose déranger » paru tout récemment. L’Internation’ART est organisée par Art Total Multimédia, agence d’artistes et galerie d’art internationale, présentée en collaboration avec la Ville de Roberval, en partenariat avec le Salon du Livre du Saguenay-Lac-St-Jean.

L’Internation’ART

Pour la 5ème édition, quinze artistes en arts visuels occuperont l’espace d’exposition de la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque. Parmi eux, des artistes de France, de Belgique et du Canada, dont deux femmes artistes de la région qui se sont récemment distinguées dans des expositions à Québec et à l’étranger.

Ginette Ash, B. Dumont Renard, Michelle Beaucage (Roberval), Chantal Brunelle, Denis Brunet, Muriel Cayet, Gabriell, Chantale Guy (St-Prime), Bernard Hild, Suzanne Lavigne, Joslin Leclerc, Edith Liétar, LO, Maurice Louis et Guylaine Malo sont les artistes qui seront exposés.

La particularité de cette année est une grande diversité de médiums et de techniques ainsi que la présence exceptionnelle d’un tout nouveau mouvement artistique, découvert en début d’année, appelé le « Métallurgisme artistique », dont Maurice Louis est l’instigateur.

Dans le cadre de l’exposition internationale, la commissaire, Madame HeleneCaroline Fournier, animera des visites guidées et commentées pour les groupes d’étudiants du primaire et du secondaire des écoles de Roberval et de la région du 13 au 24 avril. Une visite à la population sera présentée, le mercredi 15 avril de 19h à 20h, et portera sur une lecture éclairée de l’art contemporain, en référence à son dernier ouvrage paru en mars. Les visites guidées, axées sur la composition structurelle d’une peinture, seront suivies d’un cours de dessin donné par un artiste qui est une référence mondiale en matière de peinture réaliste et hyperréaliste.

Jocelyne Cazin, auteure-conférencière invitée

Nul besoin de présenter cette grande dame du journalisme que nous connaissons tous et qui fut la première femme à avoir couvert les faits divers à Montréal en 1979, qui a été récipiendaire en 1985 du Prix Judith-Jasmin pour le meilleur reportage radio, puis récipiendaire du trophée Artis pour la meilleure animatrice d’émissions d’affaires publiques au Québec pour les années 1999, 2000, 2001 et 2003.

Madame Cazin a été tour à tour correspondante parlementaire à Québec, a couvert les Jeux Olympiques de Calgary, a été reporter à l’émission Le Match de la Vie, J.E. et J.E. en direct, Dans la mire.com, etc. Elle s’est jointe à l’émission LCN le matin de 2005 à 2008. Depuis 2006, Jocelyne Cazin anime la série documentaire Tragédies sur la chaîne Historia. C’est une femme qui est souvent invitée à titre de conférencière et très sollicitée pour animer des débats, des congrès, etc.

Jocelyne Cazin a toujours été l’image même de la femme intense, passionnée et déterminée qui profite pleinement de la vie. Depuis qu’elle a quitté TVA en 2008, rien ne l’arrête: conférences, fondations, implications sociales, vol en CF-18… Elle a même reçu plusieurs sollicitations pour sauter dans l’arène politique. Plutôt que de s’impliquer politiquement, elle a choisi d’aider les gens à sa manière. En misant sur sa personnalité, Jocelyne Cazin ose déranger ; elle s’affirme, s’impatiente, veut faire avancer la société et souhaite que ses lecteurs fassent leur part. Dans son livre « J’ose déranger », elle aborde les thèmes de la retraite, du bénévolat, de la relève, de la responsabilisation, de la vieillesse, du décrochage, des deuils et de sa relation difficile avec sa mère avec toute la franchise et l’humanité qu’on lui connaît, en s’appuyant sur des exemples pertinents tirés de son expérience, tant personnelle que professionnelle.

Elle présentera son livre en conférence lors du vernissage de l’Internation’ART, le vendredi 10 avril dès 17 heures.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Exposition Internation'Art du 7 avril au 3 juin 2015 à Roberval.

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

À titre de membre d’ArtZoom, la lévisienne Ginette Ash célèbre ses 40 ans d’une carrière dédiée à l’enseignement des arts plastiques et des arts visuels et d’artiste peintre. Elle va participer avec d’autres artistes, du 7 avril au 3 juin 2015, à la 5e édition annuelle de l’exposition Internation’Art à la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque, située au 829 boulevard Saint-Joseph à Roberval. Le vernissage aura lieu le vendredi 10 avril dès 17 heures.

Elle est une artiste coloriste et multidisciplinaire qui aime explorer divers médiums et plusieurs techniques. Les sujets de prédilections qui l’animent sont essentiellement dirigés vers la nature. Elle aime représenter le monde naturel et végétal. Elle exposera neuf tableaux sur «les fleurs» qui la fascinent tout particulièrement.

Pour commencer un tableau, elle utilise du papier sans acide qu’elle déchire, froisse et maroufle sur sa toile pour créer des veinures propices à l’élaboration de l’œuvre et donner un aspect organique aux fleurs. Elle travaille en fines couches de couleurs en lavis alternées d’un médium brillant vernis. Une constante demeure, celle de réaliser des éléments en 3D avec un médium de structure dans certaines parties de ses fleurs.

Ginette Ash

Ajouter un commentaire