Kent Nagano et Maxim Vengerov seront réunis pour deux concerts exceptionnels

Début de l'événement: 

17 octobre 2017 - 20:00
Catégories:
Kent Nagano et Maxim Vengerov seront réunis pour deux concerts exceptionnels

La saison 2017-2018 de l’OSM se poursuit, après une ouverture qui a soulevé le public et enthousiasmé la critique. Captivante, émouvante, monumentale, sculpturale, c’est en ces mots que l’on salua cette exécution de la Symphonie « des Mille » qui a inauguré la 84e saison le mois dernier.

Octobre sera marqué par le retour de Maxim Vengerov, reconnu comme l’un des 25 plus grands violonistes de tous les temps selon la radio britannique Classic FM. Sous la direction de Kent Nagano, l’OSM et le célèbre violoniste russe seront réunis le temps de deux concerts, d’abord à la Maison symphonique de Montréal le 17 octobre, puis, le lendemain, sur la scène du Carnegie Hall. Ce 28e concert de l’Orchestre à la mythique salle new-yorkaise sera l’occasion de renouer avec le public américain, un an après son dernier concert affichant complet. Au programme de ces deux soirées : le Concerto pour violon de Brahms; A Globe Itself Infolding, pour orgue et orchestre du montréalais Samy Moussa lauréat du prix Hindemith 2017; et, finalement, le Concerto pour orchestre de Bartók.

Engerov joue le concerto de Brahms

Les 17 et 18 octobre 2017 à Montréal et New York

Brahms, Concerto pour violon en ré majeur, op. 77
Samy Moussa, A Globe Itself Infolding, pour orgue et orchestre
(œuvre commandée pour l’inauguration du Grand Orgue Pierre-Béique de la Maison symphonique)*
Bartók, Concerto pour orchestre, Sz. 116

Orchestre symphonique de Montréal
Kent Nagano, chef d’orchestre
Maxim Vengerov, violon
Jean-Willy Kunz, orgue

Également au programme ce mois-ci à la Maison symphonique

LA VILLE AUX CENT CLOCHERS
28 OCTOBRE 2017, 20 H
Le 375e anniversaire de Montréal sera l’occasion de célébrer la richesse du patrimoine religieux de la « ville aux cent clochers ». La Maison symphonique sera le théâtre de projections d’œuvres d’art et d’éléments architecturaux, alors que l’OSM et les organistes Rachel Laurin, Patrick Wedd et Michel Bouvard interpréteront les compositions de Raymond Daveluy, Rachel Laurin, César Franck et Louis Vierne. Fait partie de la série ORGUE 17-18.

CHARLES RICHARD-HAMELIN ET LA MUSIQUE RUSSE
11 ET 14 OCTOBRE 2017 À 20 H, 15 OCTOBRE À 14 H 30
Un univers poétique attend les spectateurs lors de ce concert dirigé par le brillant chef Vasily Petrenko. Considéré comme l’un des plus importants de sa génération, le jeune pianiste Charles Richard-Hamelin complète ce programme avec le plus populaire des concertos de Prokofiev. Fait partie de la série GRANDS CONCERTS 17-18.

SANS OUBLIER: Les 4 et 5 octobre, l’OSM offre DE RAVEL À BARBER, sous la direction du chef d’orchestre Adam Johnson. Place à l’intensité expressive du fameux Adagio pour cordes de Barber et au célèbre Alborada del gracioso de Ravel qui encadrent deux concertos pour cuivres. Le programme met en valeur des solistes de l’OSM : Paul Merkelo à la trompette et James Box au trombone.

Le 6 octobre, on présente L’ORGUE AUTREMENT, un concert d’initiation des grands organistes Jean-Willy Kunz et Christian Lane, avec la participation du chanteur montréalais Leif Vollebekk. Ensemble, ils démontreront l’immense versatilité de l’orgue. ▪ Le 21 octobre se tient le CONCERT GALA : CONCOURS INTERNATIONAL D’ORGUE DU CANADA 2017. Tous les trois ans, le CIOC invite vingt virtuoses de l’orgue à se produire à Montréal devant un jury de neuf organistes internationalement reconnus.

Finalement, les 25 et 26 octobre, la Maison symphonique accueille le concert LE ROMANTISME DE SCHUBERT ET SCHUMANN. Considérée comme un véritable monument, la « Grande symphonie » de Schubert est l’œuvre d’un génie d’à peine 29 ans. Pour compléter ce programme, Gidon Kremer, l’un des plus grands violonistes du XXe siècle, interprète le Concerto de Schumann.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire