Jeanne Moreau et Étienne Daho : un duo improbable convaincant

Début de l'événement: 

11 juin 2011 - 21:15
Catégories:

Jeanne Moreau, grande actrice française classique, et Étienne Daho, chanteur pop propret des années 1980, ont formé samedi soir un duo improbable en interprétant le texte Le Condamné à mort de l'écrivain français Jean Genet (un enfant de l'Assistance publique en France, l'équivalent de la DPJ au Québec).

Le spectacle de 45 minutes, présenté à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal, a mis en vedette une Jeanne Moreau vêtue de blanc, lisant avec sa voix rauque et profonde le texte de Genet écrit en prison en 1942. Après une lecture de 10-15 minutes, Étienne Daho chante des extraits avec un band de cinq membres (guitariste classique, vioncelliste, guitariste électrique, batteur, bassiste).

Déjà, ce duo hors de l'ordinaire surprend. Jeanne Moreau a été ovationné dès son arrivée sur scène, surprise.

Mais le texte est dur, noir et très cru au plan des paroles (on parle de pine, de bite, d'enculage, de sperme, etc, etc). Le poème d'amour homosexuel de Genet (1910-1986) a été d'ailleurs écrit pour le jeune tueur Maurice Pilorge (guillotiné en 1939). Un disque en a déjà été tiré d'ailleurs. Ce ton difficile du texte a d'ailleurs amené des spectateurs à quitter la salle rapidement.

Un fait demeure : on se souviendra longtemps de cette expérience entre deux grands artistes. La voix chaude et rassurante de Daho; la clarté musicale du band; l'intégration intelligente de la lecture de Jeanne Moreau dans les chansons de Daho; la présence magique de Mme Moreau. Tous les ingrédients y étaient pour qu'on se souvienne encore de cette soirée dans 25 ans.

Ovation debout en fin de rideau. Bien mérité.

Un texte de Patrick White

Pour en savoir plus sur l'oeuvre : http://www.chartsinfrance.net/Etienne-Daho/news-71171.html

Sur Jean Genet : http://www.heimdallr.ch/Art/genetF.html

Sur Maurice Pilorge : http://www.liberation.fr/culture/01012300466-maurice-pilorge-compagnon-f...

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Daho et Moreau

Au sujet du spectacke de Jeanne Moreau et Daho

quel mauvais spectacle!!
Son trop fort et à la limite du supportable
Texte de Genet enterré
Musique inutile, mauvaise, répétitive
Étienne Daho qui n'a pas du tout l'envergure pour ce texte
Etienne Daho bourré de tics de chanteurs pop sans envergure et sans voix!
Ce n'est pas le ton du texte qui a provoqué la sortie du public mais bien le spectacle lui-même.Des bittes et du sperme il n'y a plus rien là!
Donc vos commentaires de cocktail, car on ne peut parler ici de critique, sont sans intérêt!
L'ovation du début et de la fin sentait bien plus l'ovation provinciale devant une star qu'une ovation a un spectacle (raté)! De plus le prix exorbitant des billets ont fait que tout le monde a du se dire cela ne se peut pas! Cela doit être bon! Ah quand on est provincial! ( le même phénomène s'est produit à la dernière venue du Piccolo Theatro)

Bref,une voix rauque ne suffit pas à faire un bon spectacle. Les meilleurs moments étaient quand la musique était absente, Daho silencieux et que Moreau lisait seule.
J'ai encore en travers de la gorge le prix des billets! car ces moments de grâce n'ont pu me faire oublier ce que j'ai dû dépensé pour entendre une horreur pareille.
Comme une censure volontaire du texte de Genet! Mais qui a mis cela en scène?!
Une soirée désastreuse sauvée un peu par Pierre Lapointe qui a subtilement fait un coming out!? et qui a été très en voix et moins joker( ce qui le sert mieux)

Je m'arrête ici une plus longue dissertation sur ce spectacle pourri serait vain! Et n'aurait pas sa place dans votre canoe de plexiglass

Un dernier mot: en sortant j'ai parlé à deux françaises et celles-ci n'avait pas compris un mot de ce que chantait Daho!Donc ce n'était pas un problème d'accent! Et elles ont trouvé cela terriblement nul!

Daniel Thérien
membre de l'aqad

PS:Pour une poésie accompagnée de musique la référence reste Le Romancero gitan de Lorca narré par Marcel Lupovici paru au début des années 60!

Je viens de lire le

Je viens de lire le commentaire précédent et suis vraiment outré tant par le ton que par la méchanceté des propos !
Je n'ai pas assisté au spectacle du 11 juin mais l'ai vu à Paris où deux représentations à guichets fermés ont été donnés. Deux représentations qui ont été largement ovationnées et ces ovations étaient ô combien méritées.
Y'en a assez de lire et d'entendre qu'Etienne Daho est un chanteur sans voix mais l'auteur du message précédent va même plus loin en prétendant qu'il est sans envergure ! Qu'est-ce cela signifie par ailleurs un chanteur ayant de l'envergure ? Certes Etienne Daho n'est pas un chanteur à voix et n'a jamais prétendu l'être d'ailleurs mais sa voix au fil des années a gagné en épaisseur et en force. Dans ce Condamné à mort, sa voix est profonde, claire et met très très bien le texte de Jean Genet en valeur. De plus, le texte est chanté sans artifice, la musique qui l'accompagne est sobre et digne.

Alors moi je n'ai qu'un mot à dire : CHAPEAU Monsieur Daho pour votre performance.

le ridicule ne tue pas!

je suis outré et sur la même longueur d'onde que quidam, payer un tel prix pour ce lamentable show? oui je suis venu de loin pour voir cette daube! Moreau comme Daho sont vraiment out et passés de mode! un seul mot: ennuyant et sans saveur.

Pauvre Quidam !

Je lis le commentaire de Quidam, nous avons compris qu'il n'était pas venu pour Le Condamné à mort ou alors il s'est trompé de spectacle !
Connaissiez vous ce que vous alliez voir ? Connaissiez vous Jean Genet ? Connaissiez vous son texte ? non je ne pense pas car vous n'auriez pas été choqué ! savez-vous que la musique a été crée par Hélène Martin depuis plusieurs dizaines d'années !
Oui je sais, c'est difficile de suivre en chanson un poème complexe, avec un texte recherché, torturé, nuancé, surtout quand on ne le connais pas ! oui ce n'est pas des phrases simples comme "Allez on va danser au bar des suicidés..." de Pierre Lapointe. A ce sujet, pouvez me dire ce qu'il chante après je n'ai pas compris ces fins de phrases !
Mais rassurez vous, ceux qui ont apprécie ce spectacle ne tiendrons pas compte de votre commentaire non objectif et surtout insolent et méchant donc Inutile !
Thierry

Ajouter un commentaire