France et Gisane, deux québécoises sur le podium du Trophée Roses des Andes 2015.

Catégories:
France et Gisane, fières d'avoir atteint la seconde place du podium du Trophée Roses des Andes en Argentine

« On est super fières de nous » ! S'exclament France Sigouin et Gisane Roy, concurrentes du Trophée Roses des Andes 2015. Ces deux québécoises ont terminé deuxième sur cinquante-quatre à ce raid automobile féminin qui s'est déroulé toute la semaine dernière dans la Cordillère des Andes en Argentine. Pour leur première participation, ces deux quadragénaires ont même été maintenues en première position durant les premiers jours de l'aventure.
Le trophée Roses des Andes est un tout nouveau raid automobile féminin qui existe depuis l'année dernière. Le principe est de rallier, à bord d'un 4X4, l'étape du jour à l'aide d'un road-book, d'une carte et d'une boussole, en respectant les différents contrôles de passage. Le Trophée comporte plusieurs épreuves d’orientation, de franchissement des dunes, sans oublier la traditionnelle étape marathon (deux jours en autonomie totale).

Adeptes de rallyes auto

Cette année, une vingtaine de québécoises ont participé à l'aventure. Un rallye sportif qui nécessite beaucoup de courage, de persévérance et « de caractère », soulignent France et Gisane. Et du caractère, elles en ont à revendre. Ces deux passionnées de sensations fortes n'en sont pas à leur premier rallye. Il y a 14 ans, elles ont participé au Rallye Aïcha des Gazelles, l'un des premiers raid auto féminin qui a vu le jour. Déjà à l'époque, les deux gazelles avaient terminé 5ème. " Mais on est un peu restées sur notre fin". Alors ces deux assoiffées de compétitions et de défis ont remis le couvert 14 ans plus tard. Avec toujours la même verve et la même détermination. « On a retrouvé la même complicité qu'on a eu lors de notre premier rallye. Même si au début, on a rencontré quelques difficultés », avoue France, ingénieur à Laval. Un prochain ? « Oui, on se laisse la porte ouverte pour un prochain rallye féminin. On a pas encore décidé lequel. Il va juste falloir commencer de nouveau à chercher des commanditaires. Si des entreprises veulent bien nous sponsoriser... ? », lance Gisane, qui a fêté ses 43 ans dès la première journée de rallye.

Mélanie Pinto

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire