Festival ELEKTRA dévoile ses premiers artistes

Catégories:

Pour sa 4ème édition, la Biennale internationale d’art numérique - BIAN propose un parcours artistique entièrement dédié à l’art contemporain numérique. L’exposition principale sera présentée du 29 juin au 05 août 2018 dans les salles de l’Arsenal art contemporain à Montréal.


La thématique de cette édition, AUTOMATA - Chante le corps électrique, clôture le cycle AUTOMATA initié en 2016. En 2018, le commissaire invité est Peter Weibel, directeur du ZKM, Centre d’art et de technologie des médias de Karlsruhe (DE) permettant ainsi un coup de projecteur sur l’Allemagne. En ouverture, la 19ème édition du festival ELEKTRA présente une série de performances en phase avec la thématique d’AUTOMATA 2018.

19E ÉDITION DU FESTIVAL ELEKTRA

Des performances en premières mondiales et nord-américaines pour le Festival Elektra !
Du 26 juin au 01 juillet 2018


Pour sa 19ème édition, ELEKTRA proposera une série de performances audiovisuelles uniques. Ce sera l’occasion pour le public de découvrir en exclusivité, du 26 au 30 juin, les performances d’Alex Augier (FR) & Alba G. Corral (ES) - end(O) et de Chikashi Miyama (JP) - Trajectories dans le dôme de la Société des Art Technologiques (SAT).

À l’approche de ses 20 ans, le 19ème festival ELEKTRA organise une soirée de performances inédites en Amérique du Nord lors du vernissage du 29 juin à l’Arsenal art contemporain avec les artistes français :

Tattoo Hacking de NSDOS (FR) questionne la relation entre le geste du tatoueur, la technologie et son rapport avec le corps.

Some Songs de Anne-James Chaton (FR), une performance à l’écoute du flux de paroles des «songs» diffusées dans les espaces publics, les cafés, restaurants, supermarchés, salles d’attente, qu’il prélève et réinterprète en son et en image, au moyen d’une écriture visuelle basée sur les signes du morse, code précurseur de la communication numérique.

« uncan vlley » (uncanny valley) de Freeka Tet (FR), un live satirique présenté comme un projet musical et visuel à multiples facettes axé sur la recherche d’un langage audio instinctif et radical généré par l’intermédiaire de capteurs, de logiciels de bricolage, de moteurs de jeu, de suivi de visage, de navigation Internet et d’emprunt.

[Πton - COD.ACT ©Alain Ziegler]

Toujours attentif à la scène artistique Suisse, ELEKTRA proposera également en ouverture de cette soirée le duo COD.ACT (CH) avec sa nouvelle performance encore inédite en Amérique du Nord intitulée Πton, un intrigant dispositif interagissant avec quatre performeurs.

4E ÉDITION DE LA BIENNALE INTERNATIONALE D’ART NUMÉRIQUE (BIAN)

La thématique de cette édition, AUTOMATA – Chante le corps électrique, clôture le cycle AUTOMATA initié en 2016!
Du 29 juin au 5 août 2018

Cette année, la BIAN présente sa grande exposition AUTOMATA – Chante le corps électrique à Arsenal art contemporain, du 29 juin au 05 août 2018. Au programme, de nombreux artistes canadiens et internationaux proposeront une palette d’oeuvres éclectiques.

« Nous considérons comme essentiel d’offrir à la population ce type de rendez-vous culturel de niveau international. Cet événement inédit vise à créer un momentum sans égal, tant pour l’ensemble des acteurs de l’art contemporain que pour un public de plus en plus intéressé par les arts technologiques. »
- 
Alain Thibault, directeur général et artistique d’ELEKTRA.

Une avant-première sud-coréenne
La Biennale sera l’occasion pour le public de découvrir en première mondiale la nouvelle création robotique Over the Air du trio TeamVoid & de Youngkak Cho (KR).

Des artistes internationaux de renommée mondiale
L’artiste Addie Wagenknecht (US) utilise aussi les robots pour mettre en lumière les incohérences de notre époque. Dans Optimization of Parenting, p.II, elle s’intéresse à la question de la maternité comme travail à temps plein grâce à un bras robotique chargé d’optimiser le processus parental.

D’avantage onirique, Portrait on the fly de Christa Sommerer & Laurent Mignonneau (AT-FR), propose aux spectateurs de créer leur portrait avec des nuées de mouches.

Deux oeuvres interactives de Daniel Rozin (US-IL) : Wooden Mirror et Darwinian Rotating Lines Mirror. Les vidéos Robot - School (Série Résistance) - Clerk - Brain Surgeon (Série Obstructions) de l’artiste turc Ali Kazma (TK).

Une programmation d'expositions satellites
En plus de sa grande exposition d’art contemporain numérique à l’Arsenal, ELEKTRA collabore sur de multiples expositions satellites dans Montréal :

- VOX présente Étant données en collaboration avec le programme de recherche-création « Au-delà des images opératoires » du 26 avril au 30 juin.

- ELLEPHANT présente Tout ce dont nous aurons besoin est l’un et l’autre d’Adam Basanta du 4 mai au 2 juin.

- PERTE DE SIGNAL présente DRONE[s] - Résonances sympathiques et autres exercices de translation d’Emile Morin du 14 juin - 27 juin.

- GALERIE TROIS POINTS présente Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis du 15 juin au 25 août.

- EASTERN BLOC présente l’installation télématique anyWare de Jane Tingley du 30 juin au 4 juillet.

- CENTRE LETHBRIDGE présente Samuel St-Aubin du 07 septembre au 04 novembre.

- OBORO présente la sortie de résidence d’Émilie Payeur I once Thought Trees Could Sing but it was all in my Head du 28 au 29 juin au Marché international de l’art numérique - MIAN.

12E ÉDITION DU MARCHÉ INTERNATIONAL DE L’ART NUMÉRIQUE

Le MIAN propose cette année un format différent !
Les 28 et 29 juin 2018

Dans le cadre du festival ELEKTRA se tiendra également la 12ème édition du Marché international de l’art numérique (MIAN) du 28 au 29 juin au Centre Phi. Cette année le MIAN proposera un format novateur avec une série de tables rondes traitant de thématiques actuelles des arts numériques contemporains :

- Diffuser l’art contemporain numérique
Dans le cadre de la BIAN, les participants à la table ronde seront invités à faire un état des lieux de leur environnement culturel et de leurs structures respectives, tout en se questionnant sur l’ampleur réelle du réseau à l’heure actuelle.

- Produire l’art contemporain numérique
Au fil de la décennie, les diffuseurs et autres structures culturelles ont joué un rôle important de soutien à la création artistique en aidant les artistes dans leurs nouvelles productions. Comment poursuivre, voire améliorer, ce soutien à la création ?

- Art et science
À l’ère de l’anthropocène où l’impact de l’activité humaine sur la nature ne fait plus aucun doute, les artistes sont de plus en plus nombreux à questionner les conséquences de l’activité humaine sur la planète grâce au médium technologique.

- Création numérique et art contemporain : ‘L’art numérique n’existe pas ?’
En 2018, peut-on encore parler d’un art numérique ? Qu’en est-il de sa place dans l’art contemporain ? L’art numérique est-il une réelle remise en question du statut de l’oeuvre d’art, de par son côté évolutif, génératif, virtuel... ?

- L’art contemporain numérique et ses stratégies économiques
L’art contemporain numérique a soulevé de nouvelles questions tout en continuant de renverser les codes et d’inverser les valeurs du monde de l’art. Les oeuvres numériques ont amené le marché de l’art à repenser ses stratégies.

- En compagnie de diffuseurs, commissaires et producteurs internationaux :
Gilles Alvarez (Biennale NEMO - FR), Sylvia Andriantsimahavandy (thecamp - FR), Maria Luisa Angulo (Trias Culture - SE), Samuel Bianchini (EnsadLab - FR), Luc Brou (Festival Interstice - FR), Doo Eun Choi (Independent curator - KR), Alex Czetwertynski (Festival Day For Night - US), Christophe De Jaeger (Gluon et Bozart - BE), Shauna Jean Doherty (InterAccess - CA), David Dronet (Festival Interstice - FR), Bernard Gilbert (Le Diamant - QC- CA), José Manuel Gonçalvès (Centquatre - FR), Cédric Huchet (Scopitone - FR), Yvan Le Bras (Elektroni-k - FR), Kate Mondloch (Auteure - US), Irini Papadimitriou (V&A Digital Design Weekend - UK), Valentina Peri (Galerie Charlot - FR), Margit Rosen (ZKM - DE), Jean-Emmanuel Rosnet (Mirage Festival - FR), Frank Tes- taert (Papa’s Production - FR), Mathieu Vabre (Seconde Nature - FR), Anne-Cécile Worms (Art Jaws - FR), Maxence Grugier (Journaliste, critique et curateur indépendant - FR), Dominique Moulon (Journaliste, critique et curateur indépendant - FR), Annie Quenneville (VICE Magazine - CA) et Greg J. Smith (Éditeur - HOLO / CreativeApplications.Net - CA).

LES ACTIONS DE MÉDIATION D’ELEKTRA

ELEKTRA INVITE
ELEKTRA présente cette année un projet spécial de médiation et de sensibilisation culturelle visant le développement et la fidélisation de nouveaux publics ayant peu accès à ce type d’art.

Présence, La performance robotique au service de la médiation

Et si l’on pouvait visiter une exposition en restant chez soi derrière son écran? Si l’on pouvait faire l’expérience d’une oeuvre à travers les yeux d’un robot? Ce sont autant de questions que soulève le projet Présence de la Compagnie générale des André Girard Inc. (QC-CA) il propose au public une expérience ludique et immersive en lui donnant, entre autres, accès par le biais de robots guidés à distance à des visites d’expositions ou encore en rendant possible une participation à des événements culturels malgré l’éloignement.

Des temps de médiation durant le mois de juillet
Des médiations gratuites seront proposées pour faire découvrir l’exposition tout en initiant à l’art contemporain numérique.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire