Entrevue Piknic Électro: Christian Pronovost, Robert Ouimet et Pat Boogie sur scène le 20 juillet.

Début de l'événement: 

20 juillet 2014 - 15:00
Catégories:
Piknic Electro 20 juillet 2014

Voici le résultat de ma rencontre avec ces 3 artistes qui seront en prestation dimanche 20 juillet au Piknic Électronik.

J.L : Christian, explique le concept que tu as créé exclusivement pour le Piknic.

Lorsque le Piknic Électronik m'a demandé avec quel DJ local je voudrais jouer, j'ai longuement songé à trouver un concept, une ligne directive, qui pourrait dicter mon choix, mais c'est plutôt le contraire qui s'est produit ! J'avais envie de faire (re) découvrir Robert Ouimet, l'ultime DJ des Montréalais dans les années 70 & 80 au jeune public. Comme je n'avais pas envie de jouer la carte de la nostalgie (pas mon genre), j'ai donc cherché un autre collaborateur pour construire un trio improbable ! Le choix de Pat Boogie s'est vite imposé, performeur solide, versatile et plein de talent, Patrick représente cette génération de DJ » s qui a évolué pendant l'importante transition entre le format vinyle et la révolution digitale. Comme Robert Ouimet m'a influencé à mes débuts, j'ai transmis mon expérience musicale à Pat et la culture du nightclubbing. Finalement, comme il y a entre nous, à quelques années près, une différence de 10 ans, on représente 3 générations de DJ » s qui se rencontrent le temps d'un Piknic Électro ! D'où est né le concept: Lost Heroes!

J.L : Présente-nous tes acolytes.

Robert Ouimet est pour moi sans contredit le premier DJ d'influence montréalaise ! Il fait partie de cette première génération de DJ qui ont inventé un nouveau langage, le mix musical continu sans interruption dans un nouvel environnement qui est la discothèque ! Il régna comme véritable DJ demi-dieu au contrôle du mystique Limelight, une des discothèques des années 70 et 80 les plus en vue en Amérique du Nord.

Pat Boogie est un important DJ qui depuis les 15 dernières années s'est imposé sur la scène montréalaise. De nos jours, rares sont les DJ » s de carrière qui chaque semaine s'appliquent à faire danser les gens, mais aussi développent un son et une signature sonore.

J.L : Que représentes jouer pour le Piknic en terme de DJ ?

Robert Ouimet : Le Piknic est le summum des événements de l'été à Montréal et reconnu mondialement. Je trouve ça très trippant de pouvoir jouer à cet endroit

Pat Boogie : Jouer pour le Piknic représente une occasion unique pour un DJ de faire connaître ses habiletés, son répertoire musical et faire danser son auditoire aussi nombreux que diversifié. Ça lui donne aussi une grande visibilité et lui permet de se faire connaître auprès de gens différents de sa clientèle habituelle. Ce qui a été mon cas lors de mon passage au Piknic Electronik l'année dernière, et je suis très heureux d'y participer une fois de plus !

Christian Pronovost : Le Piknic Electronik est un événement unique au monde ! Oui, il existe en Europe des événements comparables et des festivals incroyables, mais ce qui rend le Piknic Electronik si différent c'est son lieu géographique dans la ville, sa programmation, son coté festif, mais surtout sa contribution à la démocratisation de la danse et propagande de culture musique électronique à Montréal (avec Mutek évidemment !).

J.L : Que prévois-tu nous offrir comme son ?

R.O : La variété est ce que je maitrise le plus vu mon expérience musicale

P.B : Je n'ai pas exactement une idée précise de ce que je vais jouer, mais, chose certaine, je ne vais pas offrir un son linéaire durant mon set. Plusieurs influences de mon background de musique électronique sera au menu, que ce soit de la techno de Détroit, en passant par le son « acid », ou tout simplement de la bonne deep house, et des références disco/new wave. Bref, je ne m'impose pas de limites. Le tout avec cohérence, bien entendu !

C.P : Une musique électronique métisse, profonde + festive ! La fusion c'est ce qui définit notre époque ! En même temps, il y plein de références au son du passé. Le mouvement House/Techno existe depuis environs 30 ans, mais ce mouvement inspire lui même d'autres genres/influences + tendances (60' s/70' s 80' s) c'est donc normal que l'on revisite en ce moment tous les genres et que l'on cherche autre chose !

J.L : Quels albums trouves-tu essentiels en musique électronique ?

R.O : En ce moment, je tripe vraiment, Nu disco avec les albums de Todd Terje, Lindstrom et Prins Thomas, sans oublier Red Axes et Art Of Tones...

P.B : Parmi les albums essentiels, selon moi il y aurait Âme (2004), Todd Terje « Ragysh » (2011), Jamie Jones « Don't you remember the future » (2009), Metro Area LP (2002), St-Germain « Boulevard » (1995), Daft Punk « Homework » (1997), Nuyorican Soul LP (1996), presque tous les albums de Kraftwerk, et j'en saute plusieurs autres !

C.P : Chaque époque a ces incontournables et ces essentiels qui contribuent à leurs façons aux fondations de la musique qui nous fait danser. On recycle constamment les influences du passé et l’on réinvente les genres avec la technologie d'aujourd'hui et la perspective de demain !
James Brown, Parliment Funk, Fela Kuti, Santana , War, Airto, Bob Marley, Roy Ayers, Manu Digango , Sergio Mendes, Herbie Hancock, Miles Davis, Weather Report, Prince, Soul II Soul, NuYorican Soul, Massive Attack, 4 Heroes, Metalheadz, MFSB, Earth Wind & Fire, Jean Michel Jarre , Kraftwerk , Can, The Beatles, Pink Floyd, Steve Reich, David Bowie, Japan, Biran Eno, John Carpenter, David Byrne, Peter Gabriel, Phil Collins, Philip Glass, Popul VuH, Giorgio Moroder, Cerrone, Telex, YMO, Depeche Mode, Human League, Eurythmics, New Order, Heaven 17, The B-52's, Martin Rushen, Dave Miller, Trevor Horn, Art Of Noise, Yello, The Clash, The Cure, The Smith, The Doors, Francois K, Arthur Russell, King Tubby, Bob Blank, Larry Levan, David Mancuso, Walter Gibbons, Shep Pettibone, MAW, Mood To Swing, Larry Heard, Marshall Jefferson, Phuture, Adonis, Kevin Sanderson, Juan Atkins, Derrick May, Blake Baxter, Jeff Milles, Aphex Twins, Andrew Weatherall, LCD Soundsystem, James Murphy, Radiohead, Burial, Martyn, Fourtet, Caribou, Moderat, Modeselektor, Trentemoller, Dixon, Ame, Henrik Schwarz et pleins d'autres !

J.L : Fantasmes de DJ, où dans le monde serait le plus stimulant de jouer ?

R.O : J'ai déjà joué devant 10,000 personnes quelquefois, mais j'aimerais faire une journée disco, remixes au Piknic avec un set de 6 ou 7 heures !

P.B : Après avoir joué à plusieurs reprises à New York dans des partys où la culture de la danse est primordiale, j'aimerais bien jouer en Allemagne, à Berlin tout particulièrement. Les gens semblent bien connaître leur répertoire musical, et semble vouer un grand respect pour la culture et l'art du DJing dans sa forme la plus pure autant que possible.

C.P : J'ai la chance d'avoir participé aux grands moments forts et magiques de la culture du clubbing et donc de la révolution de la musique électronique des 30 dernières années. Des fantasmes de DJ avec un grand F, j’en ai très peu.Par contre, j’ai la même motivation qui m'anime depuis mon adolescence. Celle de pouvoir partager mon « knowledge » de musique, d'arts et de culture dans un espace/club au design intelligent, système de son de qualité, direction artistique moderne et une équipe solide ! Évidemment aujourd'hui cela demande une véritable réflexion, une démarche et une réinvention des codes...

J.L : Quels objectifs de carrières aimerais-tu atteindre d’ici les prochaines années ?

R.O : J'ai des ré-edits disco qui vont sortir bientôt en Angleterre sur une des étiquettes de Fingerman, j'ai recommencé à produire et je vais probablement travailler avec Youg Pulse de France.

P.B : J'aimerais être en mesure d'ici les prochaines années de produire des tracks avec un son qui me représenterait le plus fidèlement possible, tout en continuant de me dédier au DJing, et faire connaître mes productions et mon talent derrière les platines au monde entier !

C.P: Je travaille depuis plusieurs années sur différent front en même temps et je partage maintenant mon temps entre Lost Heroes Arts & Media pour tout ce qui est Production/Studio/DJ/Label et la carrière de « Christian Pronovost Inc », le producteur, consultant + concepteur qui oeuvre dans le monde de la mode, des événements artistiques et projets corporatifs. Tous ces univers s'entrecroisent et se mélangent. Il y est donc facile de s'y perdre, mais ça fait partie de mon challenge personnel !

Ne ratez pas ce formidable trio plein d’énergie ce dimanche 20 juillet au Piknic Électronik !

FASHION + SOUND DESIGN
http://soundcloud.com/heroes-arts-media

DJ MIXES + PODCAST
http://soundcloud.com/lost-heroes-arts

PRODUCTION & REMIXES
http://soundcloud.com/lost-heroes

Crédit photo: Sébastien Roy

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire