ENTER à EM15, un Hawtin au sommet de son art

Début de l'événement: 

29 mai 2014 - 22:00
Catégories:

EM15 a commencé cette semaine avec sa programmation beaucoup trop (!) excitante et variée. Bref, je ne sais plus où donner de la tête. Le festival fête ses 15 ans en grand ! L’alliance avec Elektra ajoute un peu de fraicheur au festival. On le sent bien ; la frénésie EM15 fait vibrer tout Montréal !

L’édition 2013 m’avait beaucoup déçue. MUTEK reste le festival de musique électronique le plus complet de Montréal et, sauf la découverte de Jon Hopkins, elle m’avait laissée sur ma faim, sur ma soif. J’étais complètement déshydratée de bon son même après les 6 jours. Lorsque j’ai vu la programmation de 2014, j’ai compris que cette année mon si précieux festival m’en mettrait plein les oreilles. Après la soirée ENTER au Métropolis hier, je suis déjà rassasiée. Ça promet, il reste 3 soirs !

Comme je ne peux malheureusement pas être partout, vraiment dommage surtout hier entre Villalobos et Hawtin, mon cœur a penché pour ce cher Richie. Aucun regret ! La dernière fois que je l’ai vu, c’était pour Ctrl Beyond en 2012 et il m’avait déçue. Par contre, hier soir au Métropolis, il était complètement déchainé ! Tout comme la foule. Du Hawtin à son meilleur, complet et original. Au sommet de son art. Je ne vois pas quoi dire de plus. Il fallait être là pour constater la hauteur de la réputation de ce prodige canadien.

Véritable coup de cœur pour Andreas Tilliander, TM404, qui a ouvert la soirée. Ce Suédois a choisi Montréal pour sa première canadienne. Cet ingénieur du son connaît bien ses machines. Juste le voir créer son live était étourdissant. Un résultat enivrant, hypnotisant et bien ficelé. Encore une fois merci MUTEK de nous faire découvrir de tels talents. Je suis carrément sous le charme !

Marc Houle a précédé Hawtin. Un son entrainant pour la foule. De mon côté, j’aurais pris plus de TM404. Houle a fini par me séduire, mais vraiment vers la fin de sa performance. Le début était potable, mais pas très original. Efficace, mais rien de mémorable.

EM15 continue sa mission ce week-end avec une profusion d’autres artistes vedettes et une remarquable brochette de découvertes. La prestation de Villalobos lors de la nuit blanche au Métropolis 3 est à ne pas manquer !

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire