Dead Obies domine le GAMIQ 2014

Début de l'événement: 

02 décembre 2014 - 10:00
Catégories:
Dead Obies domine le GAMIQ 2014

Dimanche 30 novembre s’est tenu au Théâtre Plaza le 9e Gala de musique alternative indépendante québécoise. Au cours de cette soirée pilotée par Tanya Beaumont, directrice de la programmation de CKRL, dix-huit prix ont honoré les personnalités ayant marqué l’industrie musicale indépendant et alternative québécoise au cours de l’année 2014. Les Dead Obies avec leur album Montréal $ud ont tiré leur épingle du jeu en remportant quatre récompenses, dont celle de la révélation de l’année. Actuellement en tournée européenne, la gang a communiqué avec la salle du Théâtre Plaza à travers quatre vidéos de remerciement aux mise-en-scène non négligée. Jimmy Hunt, également absent, et Klô Pelgag, nommée à sept reprises, ont également brillé en se voyant offrir deux distinctions chacun.

Chaque année, le GAMIQ célèbre les artisans de la scène musicale québécoise, tous styles, langues, dialectes et origines culturelles confondus. Les artistes sélectionnés pour concourir ont pour impératif de ne pas intégrer le top 50 des albums québécois les plus vendus. Les gagnants sont désignés par un vote populaire fusionné à celui d'un jury composé de programmateurs, diffuseurs et journalistes.

La liste des gagnants du GAMIQ 2014

Album musiques électroniques de l’année: Millimetrik – Lonely Lights
Album pop de l’année: Klô Pelgag – L’Alchimie des monstres
Album rap de l’année: Dead Obies – Montréal $ud
Album rock de l’année: Jesuslesfilles – « Le grain d’or »
Album jazz / Musique contemporaine de l’année: Matana Roberts, Sam Shalabi, Nicolas Caloia – Feldspar
Album expérimental de l’année: Black Givre – Autorail
Album roots de l’année: Canailles – Ronds-Points
Album folk de l’année: Jimmy Hunt – Maladie d’amour
Album métal de l’année: B.A.R.F. – Brûle, Consume, Torture
Album punk de l’année: PyPy – Pagan Day
Album indie rock de l’année: Owen Pallett – In Conflict
Révélation de l’année: Dead Obies
Vidéoclip de l’année: Hôtel Morphée – Des histoires de fantômes (réalisé par Maxime Giroux)
Chanson de l’année: Dead Obies – Montréal $ud
Auteur-compositeur de l’année: Jimmy Hunt
EP de l’année: Toast Dawg – Brazivilain
Spectacle de l’année: Dead Obies
Artiste de l’année: Klô Pelgag

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire