Daniel Bélanger, Chic de ville maintenant disponible

Catégories:

Daniel Bélanger - Chic de ville - 5 mars

On le savait depuis la diffusion de l’extrait Je poursuis mon bonheur, au printemps dernier: Daniel Bélanger nous préparait une incursion sur des territoires nouveaux. Trois ans après Nous, et après un très célébré détour du côté du théâtre musical (Belles-sœurs, dont il a signé la musique, fait un tabac des deux côtés de l’Atlantique), l’artiste démontre une fois encore, avec Chic de Ville, son désir de ne pas marcher deux fois sur les mêmes chemins.

Cet univers musical, dont les racines plongent au cœur de l’Amérique, se prêtait à merveille aux histoires simples que souhaitait raconter Daniel Bélanger, scènes de vie où tout se colore ou se fragilise: les départs nécessaires (Domino), les temps solitaires (Traverse-moi), l’autre et les doutes à calmer (Je t’aime comme tu es). Mais Daniel Bélanger reste Daniel Bélanger: même dans les formes les plus simples, invention et souci du détail sont partout au rendez-vous. Rien n’empêche la poésie de se déployer, ni les chœurs d’étonner. Sans compter l’importance que prennent dans la production les cordes, arrangées et dirigées par Carl Marsh et interprétées par Larry Franklin (fiddle) ainsi qu’un ensemble de douze musiciens au Blackbird Studio de Nashville, Tennessee.

Coréalisé par Michel Dagenais et Daniel Bélanger, Chic de Ville est une invitation à fouler ces routes qui vont toucher l’horizon, où demain est encore synonyme de promesse. On y croisera d’authentiques routiers, tels Ben Caissie (batterie), Richard Gélineau (contrebasse), Guillaume Ozoux et Noel Thibault (guitares électriques), Eddy Blake (contrebasse) et Alex McMahon (piano).

Daniel Bélanger emprunte à hier pour mieux faire scintiller le présent. Le résultat, inspiré, intemporel, nous laisse avec une furieuse envie de faire claquer la portière et de partir avaler les kilomètres.

--

Source: AUDIOGRAM
Crédit photo: Pochette officielle

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire