Concerts des Beastie Boys à Montréal : l’instrumental fait le poids

Catégories:

Avec deux concerts à l’affiche, l’un au Métropolis et l’autre au Centre Bell, nous avons eu la chance de redécouvrir les BBOYS sous deux angles bien différents.

Nous demandant de nous vêtir de nos plus beaux atours, les BBOYS ont accueilli leurs fans d’une façon magistrale mercredi dernier au Métropolis. L’approche instrumentale de leur dernier opus a donné une performance magistrale. AdRock, McA, MikeD et MixMasterMike, accompagnés de deux autres musiciens, ont su transporter la foule dans une proximité musicale de funk, jazz, rap et punk. Entremêlant les hits comme «egg raid on mojo», datant de 1979, «no sleep till brooklyn» ou bien le plus récent single «suco de laranja», les bboys nous ont fait part du meilleur de leur complicité scénique après 28 ans d’expériences!

En fait, c’est à peine si AdRock et MikeD ont mué depuis leur premier disque punk, alors âgés respectivement de 13 et 14 ans.
Ce spectacle gala a sincèrement été l’un des meilleurs concerts de l’année. Avec plus de deux heures de concert sans interruption, le groupe nous a offert en finale «Sabotage», ce qui a eu pour résultat une foule en complète apothéose devant les trois MC et leur DJ.

Malheureusement, ou plutôt heureusement pour ceux qui ont assisté au concert gala la veille, le concert de jeudi s’est soldé par un échec sonore. Lors la deuxième chanson, le groupe s’est vue obliger d’arrêter leur performance dû à un problème technique majeur ce qui a entraîné une attente d’environ quinze minutes. Malgré l’effort et le dynamisme du groupe sur scène, la sonorisation a gâché le retour de nos hasbeen préférés. En bref, une très grosse déception envers le Centre Bell, qui doit absolument se doter d’un système sonore à la hauteur des groupes qui défilent entre ses murs. Finalement, on peut sûrement se réconforter en sachant que le groupe prévoit un retour à Montréal, selon les dires de AdRock.

Texte de Julia Yaccarini

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire