Compostelle jour 6 : Plus de 100 km de marche à travers les plus beaux paysages de la Terre

Catégories:

C’est à travers les plus sublimes paysages qu’il m’ait été donné de voir dans ma vie de voyageuse que j’ai aujourd’hui relevé l’impensable: atteindre un objectif de plus de 100 km de marche (et ce en seulement 5 jours !) sur le chemin mythique menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Quelle aventure et quelle leçon de vie!

S’il me serait difficile de vous cacher la douleur qui accompagne forcément un tel voyage (marcher la route de Compostelle est ardu, fatiguant et extrêmement demandant mentalement), il serait impensable pour moi de passer sous silence toute la beauté qui borde un telle démarche. Car ce chemin représente pour moi la beauté dans sa plus simple expression, la beauté à l’état pur, celle de l’existence même.

Aujourd’hui, le vent soufflait à travers les champs d’herbe verte à perte de vue. Le long de la route, nos pas semblaient soulever avec grâce des nuages de poussière légèrement mystérieux. Les superbes pierres et rochers sont devenus nos guides et nous ont gentiment montré le chemin. Aujourd’hui, nous étions seuls au monde dans une carte postale vivante trop belle pour être décrite, trop grande pour être prise en otage dans un appareil photo, simplement Trop avec un grand T.

Malgré la douleur (les pieds, les jambes, les genoux, la fatigue, les ampoules, le découragement…), nous, pèlerins, sommes restés ébahis, finalement arrivés à bon port, devant la beauté du petit village de Nasbinals, son église, ses petites ruelles de pierre et son charme tout à fait français. Tous ces pas, toute cette douleur, rien de tout cela ne fut, encore aujourd’hui, accompli en vain.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire