Retour sur la prestation de Yo La Tengo au Théâtre Corona Virgin Mobile

Catégories:

Hier soir, le Théâtre Corona Virgin Mobile a vu le retour très attendu d'une des plus aimées et respectées des formations de rock indépendant: Yo La Tengo. Cette magnifique salle (désormais gérée par le promoteur Evenko) qui a vu défiler nombre de performances depuis sa création en 1912 était bien le lieu idéal pour de belles retrouvailles avec ce groupe culte bientôt trentenaire. En automne 2009, le trio originaire du New Jersey avait présenté "Popular Songs" au Club Soda, dans le cadre du festival Pop Montréal. Plus de trois ans après, il était de retour pour présenter les pièces de "Fade", un 13ème opus joliment simple et concis, sorti le mois passé.

La soirée a débuté à pas feutrés, avec une version acoustique du premier titre du nouvel album. Installés au pied de leurs arbres, les trois ont enchainé de douces ballades du nouvel album (Two Trains, Cornelia & Jane, I'll Be Around) aux classiques (Our Way To Fall, I'm On My Way, Tom Courteney). Après 45 minutes, cette première partie aux échos de velours s'est terminée sous les applaudissements d'un public de fans charmé.

Pendant la pause, opération défrichage en cours : en 30 minutes chrono, le décor s'est effacé pour laisser apparaitre la panoplie des parfaits rockers. Incontestablement, les riffs effrenés d'ira, la chaude voix de Georgia et les lignes de basse de James produisent un effet toujours aussi épatant. Transfigurés par l'énergie ambiante, les trois sont sortis de leur torpeur en balançant assurément d'autres titres de "Fade" (Before We Run, Ohm) et plus de classiques (Stupid Things, Little Eyes, Sudden Organ, Sugarcube).

Ces pionniers de l'indie rock ont ainsi offert un magnifique spectacle en deux actes en respectant minutieusement l'horaire. Grâce à eux, leurs fans ont pu profiter de pas moins de 2h15 de bonheur auditif et être au lit avant minuit. D'ailleurs, pour clôturer la soirée, Georgia nous a envoyé au dodo en murmurant la douce-amère berceuse Dreaming.

Même si Lady Gaga faisait son show à côté, plus de 500 personnes sont venues applaudir Ira Kaplan, Georgia Hubley et James McNew au le Théâtre Corona. Les trois se sont d'ailleurs dit très reconnaissants d'être de retour à Montréal et, qui sait, peut-être s'y installeront-ils un jour afin d'obtenir un Juno?

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

yo la tengo ...for president

effectivement magnifique prestation du trio!
et je ne suis toujours pas redescendu sur terre ferme après une interprétation magistrale de "I heard you looking" ...

Ajouter un commentaire