Christiane Charette de retour le 5 avril sur Télé-Québec pour « 125, Marie-Anne »

Début de l'événement: 

05 avril 2013 - 21:00
Catégories:

Jeudi matin, était présenté la nouvelle émission présentée par Christiane Charrette : « 125, Marie-Anne ».

C’est au cœur du quartier portugais, au 125 Marie-Anne justement que le rendez-vous était pris avec Dominique Chaloult , directrice générale des programmes de Télé-Québec, Christiane Charrette et l’équipe de l’émission.
C’est ici même que le tournage de l’émission aura lieu. Ancien garage Renault, transformé en studio artistique par l' « amoureux » de Christiane Charrette, le lieu se changera en plateau télévision pour l’occasion. Il émane du lieu une ambiance décontractée et conviviale. « Je trouve que ça fait un très bel espace de télévision et Télé-Québec était prêt à nous suivre là-dedans » nous explique Christiane Charrette. Ce lieu atypique a toute son importance dans le programme puisqu’il lui offre une ambiance particulière et va jusqu’à lui donner son nom.

Ce sont 10 émissions de 90 minutes et en direct à 21h qui seront tournées. Des émissions traitant d’actualités et qui seront dans la continuité de ce qu’a déjà fait Christiane Charrette. « On suit l’actualité mais on n’est pas une émission d’actualité ». Il y aura également des invités qui resteront tout le long des 90 minutes de l’émission. Le but étant de créer une atmosphère ou tous peuvent se parler les uns aux autres. « On veut que ça soit informel, qu’on puisse interagir, avoir des échanges » précise l’animatrice.

Une convivialité appuyée par la présence d’un mini-public composé des proches ou de l’équipe des invités et de l’émission mais également par la présence de musiciens.

« Il pourra y avoir des journalistes, des polémistes, on va jouer avec tout un tas de choses, c’est comme une page blanche pour l’instant ». L’émission se veut libre dans le ton et dans sa formule. Un aspect appuyé par le fait qu’elle soit en direct. « C’est une émission qui s’inscrit sur le moment ou elle est faite, c’est aussi ça le direct » déclare Christiane Charrette, appuyée par Dominique Chaloult : « le direct, c’est une force, une spontanéité qu'on ne voit pas partout ».

Quand à la possibilité du retour de l'émission si celle-ci est un succès Dominique Chaloult ouvre grand les bras : « Cela dépend de plein de choses mais la porte est vraiment pas fermée, au contraire! »

Pour l'instant, « 125, Marie-Anne » démarre le 5 avril à 21h sur Télé-Québec.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

VOTRE PREMIÈRE...

Une fois de plus, le téléspectateur "ordinaire" se rend compte qu'il s'agit d'une rencontre de bons "chums" qui blaguent entre eux...
Les vrais problèmes du Plateau sont abordés "à la blague" pour faire divertissement...
Je suis, depuis 1976 un résident du Plateaiu...
J'ai affronté le ministère de Mme Diane Lemieux, alors ministre de la culture, dans les années 90, et avec tous les résidents voisins, pour protester contre l'abandon, à un promoteur immobilier, de la Maison Nottmann, qui voulait en faire le loby d'un grand Hôtel, ce qui aurait supposé la destruction de l'ancien Hôpital Ste Margaret attenant...
Son secretaire, ou attaché politique de l'époque m'a répondu avec hauteur: "Je n'aime pas beaucoup le tour que prend cette conversation"... et il a raccroché !
Serge Bouchard s'en était ému, avait communiqué avec moi, et écrit un "somptueux" texte paru dans le DEVOIR et intitulé: PÉRIL EN LA DEMEURE
Quinze ans plus tard, les pressions de l'époque ont peut-être cheminées...
La Maison Nottman est mise en rénovation, et l'Hopital St-Margaret attenant, deviendra un Centre d'Étude et d'Inovation dans les nouveaux Médias...

Pour ce qui est du Parti de Mr Ferandez, moi, simple citoyen du Plateau, je réclame depuis l'éléction de ce parti qui m'a fait voter pour lui sur des promesses de "proximité", une simple poubelle à la sortie d'un mini-parc très fréquenté du "Passage Milton", entre Clark et St Urbain, et cette poubelle n'étant toujours pas là, je ramasse les ordures de ceux qui viennent y pic-niquer, au coin de ce Passage...
Je me doute bien que ce commentaire n'ira pas plus loin que cet "encadré" qui m'est offert...
À moins que...

Quel est le but ultime d'une Émission comme la vôtre ?

Il est à souhaiter qu'on cherche plus l'implication que le show bizz...

James Dormeyer.

Ajouter un commentaire