Champion présente °1

Début de l'événement: 

18 mai 2013 - 00:00
Catégories:

Album disponible le 18 mai 2013

Quatre ans après l’album Resistance, porté par le succès Alive Again, Maxime Morin nous revient avec un tout nouveau projet intitulé °1 (prononcer Degree One), toujours sous le nom de Champion. L’album de facture électro-lounge-orchestrale sera disponible dès le 28 mai sous l’étiquette Bonsound. Pour la première fois, DJ Champion s’est entouré de plusieurs collaborateurs. Outre ses fidèles G-Strings et Pilou à la voix, on peut entendre l’exubérante Fab de Random Recipe, le quatuor à cordes Mommies on the Run et le tromboniste et arrangeur Jean-Nicolas Trottier. Écoutez le premier extrait No Love Enough.

Un lancement / soirée cocktail (sans perfo) aura lieu au Salon Urbain de la Place des Arts le lundi 27 mai à 17h. Veuillez noter qu'il s'agit d'un événement privé, sur invitation seulement, présenté par la Fondation Bonsound. La première du spectacle °1 aura lieu le 6 juillet à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal. Accompagné par ses G-Strings ainsi que l'orchestre montréalais I Musici, dirigé par Jean-Marie Zeitouni avec des arrangements signés Jean-Nicolas Trottier, DJ Champion offrira un concert unique à l'image de son nouvel opus.

Bien avant ses collaborations avec l’OSM et l’OSQ, DJ Champion avait déjà flirté avec la musique classique, que ce soit en imaginant un remix d’une chanson de Jean-Pierre Ferland ou en co-réalisant la bande sonore du film Matroni et moi avec le compositeur Benoît Charest. Deux pièces de l’album Resistance (Clear Beach et The Monster) proposaient aussi un type d’arrangement plus près de ce genre musical. Avec ce nouvel album, DJ Champion fait cette fois une véritable incursion dans l’univers sonore des orchestres symphoniques, sans toutefois abandonner l’électro et les guitares électriques, deux piliers du son Champion.

Avec °1, DJ Champion a voulu immortaliser une période précise de sa vie avec ses hauts et ses bas, ses défis et ses joies. Idéalement un artiste veut créer un album cohérent, qui se tient du début à la fin, explique DJ Champion. Mais parce que je voulais que l’album soit un polaroïd, une tranche de vie, j’ai dû faire état du bon et du mauvais, du champion et du perdant, puisque la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Même si l’album est parfois déroutant par son extrême polarité, il en ressort néanmoins une réelle harmonie et surtout, une identité propre.

--

Source: Bonsound
Crédit photo: Bonsound

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire