Bakou, ville du Patrimoine mondial

Catégories:
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis
Bakou, ville du Patrimoine mondial – Photo: Pierre-Etienne Paradis

Après un siècle et demi d’exploitation pétrolière intensive, Bakou se refait une beauté et révèle enfin ses trésors. Située aux confins de la Russie, de la Turquie et de l’Iran, la capitale de l’Azerbaïdjan pourrait très bien devenir l’une des destinations les plus courues de cette région du globe d’ici à 2020.

Située en bordure du Bulvar (parc maritime longeant la mer Caspienne), la vieille ville de Bakou (İçəri Şəhər) regorge d’attractions. Caravansérails, mosquées, hammam, échoppes touristiques, galeries d’art, salons de thé, B&B, hôtels-boutiques et maison aux grands balcons de bois se côtoient harmonieusement à l’abri du trafic automobile chaotique du reste de la ville. Bordée de restaurants, la rue longeant ses fortifications fait penser à la rue des Remparts de Québec, mais en guise de château ou de citadelle, nous avons plutôt droit au Palais des Chirvanchakhs, joliment restauré de manière plus ou moins authentique.

Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000, la vieille ville de Bakou est d’ailleurs en voie d’être complètement restaurée. Son édifice le plus surprenant est certainement la Tour de la Vierge, dont la construction remonterait au 12e siècle. Cela dit, les fondations et l’origine même de cette tour se perdent dans la nuit des temps. Bakou serait apparue dès le 7e siècle, et la réserve de Gobustan, située à 65 km au sud, comporte de nombreuses traces d’occupation humaine pouvant remonter jusqu’à 40 000 ans.

En temps normal, Bakou est une ville ensoleillée, au climat sec. Notre passage a cependant été assombri par de multiples précipitations. La série de photos sépia ci-dessus a donc été une manière de faire ressortir la beauté architecturale des lieux sans qu’elle ne soit ternie par la grisaille de novembre.

Texte et photos : © 2014 Pierre-Etienne Paradis, tous droits réservés

Pour en savoir plus

Bakou se refait une beauté
http://bit.ly/1B4Iy2p

Le parc national de Gobustan
http://bit.ly/1xr6kAI

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire