3-4 et 5 octobre : 2e Édition du Dégustabière des Cantons de l’est

Début de l'événement: 

03 octobre 2014 - 18:00

Si les événements reliés aux produits brassicoles ont littéralement explosé un peu partout au Québec ces dernières années, c’est bien parce que les amateurs en redemandent. Sherbrooke ne fait maintenant plus exception à la règle, puisque la ville accueillera son deuxième Dégustabière, un événement brassicole gourmand créé l’année dernière dans le but de mettre à l’avant-scène le talent des microbrasseurs et des chefs cantonniers.

« La culture des accords gastronomique est en pleine croissance à Sherbrooke », se réjouit Jonathan Rondeau-Leclaire, président de l’événement.

Outre les brasseurs et restaurateurs, (Dieu du Ciel!, Broue Pub Brouhaha et Boquébière, pour ne nommer que ceux-là) le week-end laissera également la place à quelques conférenciers du monde de la bière, ainsi qu’à une dizaine d’artistes locaux, chargés de mettre de faire culminer les célébrations. Célébrations qui misent avant tout sur l’éducation à la consommation responsable et au réel intérêt des participants, explique Jonathan Rondeau-Leclaire. « Ce n’est pas une beuverie comme on peut en voir dans d’autres festivals », assure-t-il.

Tout au long du week-end, les artisans de douze microbrasseries – dont cinq en provenance des Cantons de l’est- feront découvrir leurs bières aux amateurs de houblon, soigneusement mises en accord avec un plat du terroir local. Un exemple des plus convaincants? Une Saison Voatsiperifery, du Broue Pub Brouhaha, accompagnée d'un Fondant de Compton au bacon de sanglier. Un accord créé par le chef du Restaurant Da Toni. Comme dans la plupart des festivals, un système de coupon a été mis en place. Ainsi, il en coûte de deux à quatre coupons pour un accord met-bière, et tous les coupons seront en vente chez les exposants. À noter toutefois qu’afin de pouvoir entrer sur le site, il faut d’abord débourser douze dollars, soit le prix d’une admission générale.

L’année dernière, environ 2000 visiteurs s’étaient déplacés pour l’occasion. Plutôt bien quand on considère le fait que c’était la première édition et que l’emplacement est un sous-sol d’église à capacité restreinte.

Au moment d’écrire ces lignes, le succès s’annonçait retentissant, puisque tous les billets pour la soirée de vendredi ont trouvé preneurs. Il reste donc des billets pour samedi et dimanche, qui sont en vente sur le site web de l’événement, ainsi que dans certains commerces des Cantons de l’est.

Pour plus d’information et la programmation complète :
www.degustabiere.com

Crédit photos : Genevie, Casas Studio

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire